Achille MBEMBE

Achille MBEMBE

Achille Mbembe, né le 27 juillet 1957, au Cameroun, est un théoricien du post-colonialisme, politologue, historien et enseignant universitaire camerounais.

Il est sans doute l’un des plus brillants de sa génération. Invité dans le monde entier à donner des conférences, professeur d’histoire à l’université du Witwatersrand, à Johannesburg, mais aussi à Duke, à 61 ans, Achille Mbembe pense l’Afrique et sa « planétarisation ». L’auteur de Sortir de la grande nuit (La Découverte, 2010) ne cesse de le répéter : l’Europe a perdu son leadership international et dans cette reconfiguration économico-politique, c’est sur le continent que se dessine l’avenir de l’humanité.

Mais, alors que les crispations identitaires se multiplient, que la lutte de tous contre tous fait rage et que les démocraties au nom de la guerre contre le terrorisme (Politiques de l’inimité, La Découverte, 2016) sont prêtes à remettre en cause leur fondement même, il est urgent de construire une Afrique tolérante, ouverte, créole. Une « Afrique-monde » où chacun, quels que soient sa religion, sa carnation, son genre ou son orientation sexuelle, puisse s’y épanouir pleinement. Spécialiste de la théorie postcoloniale sans pour autant s’en réclamer (De la postcolonie, Karthala, 2000), ce défenseur de l’afropolitanisme, héritier de Frantz Fanon, pose un regard acéré et sans concession sur notre monde qui, nous rappelle-t-il dans Critique de la raison nègre (La Découverte, 2013), s’est construit sur le racisme et la chosification du corps noir.

Lire aussi  Achille Mbembe, passant soucieux

Par Séverine Kodjo-Grandvaux(contributrice Le Monde Afrique, Douala)

Roger
Author: Roger